Références

Références

La société ODSI peut se prévaloir d’un engagement qualité, d’un haut niveau d’engineering, d’un département R&D indépendant et d’une prise en charge complète, y compris dans le cadre d’environnements industriels à haut risque comme le secteur de la pétrochimie.

 

 

De nombreux clients font confiance à ODSI et à la solution DYNASKIM®

ImageImageImageImageImageImageImageImage

Références Clients

Références Bureaux d’études

Quelques références Projets

eau

POLLUTION AU DIESEL, 20 PUITS DE RABATTEMENT DONT 10 UTILISÉS EN PARALLÈLE POUR L’ÉCRÉMAGE, PROFONDEUR 2.5M, UNITÉ DE POMPAGE DS 500-12, ÉCRÉMEURS SKIM 2-25.

 

Origine de l’incident
  • Pollution historique. Fuite dans un ensemble de réservoir de stockage de diesel protégé par un bac de rétention en béton intégrant tous les réservoirs de stockage.
Polluant
  • Diesel.
Description pollution
  • Sur une surface équivalent à un terrain de football, présence d’une couche flottante de diesel de quelques centimètres à dizaines de centimètres localisée sous et à l’extérieur du bac de rétention, du côté d’écoulement de la nappe phréatique.
Géographie et nature du terrain
  • Le long d’un canal d’accès à la mer, avec de faibles variations de niveau du canal.
  • Sable.
Variabilité de la nappe
  • Profondeur moyenne de la nappe phréatique de 2.3m par rapport au niveau du sol.
  • Variabilité saisonnière de la nappe phréatique entre 50 et 70 cm par an en fonction des puits considérés.
Solution mise en place
  • 20 puits dia 600 mm de profondeur 4.5m, utilisés pour du rabattement et remplis de massif filtrant constitué de gravier 4/8mm, équipés au centre d’un tube crépiné de 110 mm. 10 puits sont utilisés en parallèle du rabattement pour de l’écrémage d’hydrocarbure.
  • Une tranchée continue de largeur 600 mm, profondeur 4.5m de 90m de long située entre la zone de stockage protégée par le bac de rétention intégré et les parcelles voisines. Cette tranchée est destinée à créer une barrière de récupération de produit avec rabattement de la nappe phréatique. Rabattement moyen de nappe de +/-25 cm.
  • Dans un premier temps, installation d’une unité de pompage DS 500-12 et de 12 écrémeurs SKIM 2-25, avec une capacité de stockage de produit 0.8m3. Dans un second temps, modification de l’unité de pompage DS 500-12 par ajout d’un conteneur de stockage de 2.5m3 de produit afin de minimiser les frais de vidanges du produit pompé.
Résultats Sur une période d’un peu moins de 2 ans :

  • 10m3 de produit pur récupéré
  • Une moyenne de 16.6L/jour de produit pur pompé
  • Il faut noter un doublement de la quantité de produit pompé lorsque le rabattement est actif.

eau

POLLUTION AU DIESEL, 6 PUITS, PROFONDEUR 4.0M, UNITÉ DE POMPAGE DS 500-12 ET ÉCRÉMEURS SKIM 4-25 & SKIMMER 600

 

Origine de l’incident
  • Fissure dans la conduite de remplissage des citernes de stockage.
Polluant
  • Diesel.
Description pollution
  • Sur une surface de quelques ares, présence d’une couche flottante de diesel de quelques centimètres et migration du surnageant vers le canal situé à proximité.
Géographie et nature du terrain
  • Le long d’un canal.
  • Remblais, sable, limon, argile et roches.
Variabilité de la nappe
  • Profondeur moyenne de la nappe phréatique de 4.0m sous le niveau du sol.
  • Variabilité de la nappe phréatique de +/-1m.
Solution mise en place
  • Intervention en urgence peu après la découverte de l’incident.
  • Livraison et mise en place d’une unité de pompage DS 500-12 accompagnée d’un IBC de stockage extérieur de 1m3.
  • Placement d’un barrage flottant sur le canal avec aspiration du surnageant par un SKIMMER600.
  • Creusement de 6 fosses à ciel ouvert de 4.5m de profondeur dont 4 ont été tubées par la suite. Les puits ont été équipés de 2 SKIM 4-25 déplacés de puits en puits en fonction des besoins. Les fosses on été équipées de SKIMMER 600.
  • Récupération des HC dans les fouilles, sans rabattement dans une première phase. Par la suite, un rabattement a été mis en place pour bloquer la migration vers le canal.
Résultats
  • Sur une période de 8 mois, récupération de 6M3 de produits pur.
  • 90% du volume total récupéré pendant les 4 premiers mois.

eau

POLLUTION AUX PRODUITS CHIMIQUES, 8 PUITS, PROFONDEUR 22.0M, UNITÉ DE POMPAGE DS 500-12D, ÉCRÉMEURS SKIM 2-25 & SKIM 4-25

Origine de l’incident
  • Pollution historique : fuite sur les citernes d’une usine chimique.
Polluant
  • Produits chimiques tels que: des hydrocarbures, des BTEX, des phénols, des chlorobenzènes et des COV (Composés Organiques Volatils).
  • Le produit est d’une viscosité élevée (type miel ou goudron semi liquide) et cristallise par temps froid.
Description pollution
  • Sur une surface de quelques ares, présence d’une couche flottante de produits chimiques et d’hydrocarbures d’une épaisseur de couche flottante atteignant à l’origine jusqu’à 7 m.
Géographie et nature du terrain
  • Zone agricole.
  • Roche calcaire (craie).
Variabilité de la nappe
  • Profondeur moyenne de la nappe phréatique de 22m sous le niveau du sol.
  • Variabilité saisonnière de la nappe phréatique entre 2.5 et 3.0 m sur l’année.
Solution mise en place
  • Intervention d’ODSI après des difficultés rencontrées par l’utilisation d’autres méthodes d’écrémage.
  • ODSI a installé une unité de pompage DS 500-12D (spécialement équipée pour l’écrémage à une profondeur supérieure à 8.5m – limite pratique de pompage sous vide) reliée à des écrémeurs SKIM 2-25 et SKIM 4-25. Une unité de décantation et de stockage à été ajoutée ultérieurement afin de réduire les coûts manutention et traitement des produits pompés.
Résultats
  • La technique d’aspiration dynamique sous vide a permis d’écrémer des couches flottantes de viscosité à la limite de d’écoulement et réduire la couche flottante sur tous les puits à une épaisseur de moins de 10 cm.
  • Sur une période de +/- trois ans, récupération de 11m3 de produit pur récupéré, soit une moyenne de 9.5L/jour de produit pur pompé.

eau

POLLUTION AUX HYDROCARBURES, 8 PUITS, PROFONDEUR 12.0M, UNITÉ DE POMPAGE DS 500-6D ATEX & ÉCRÉMEURS SKIM 4-250

Origine de l’incident
  • Pollution historique dans une unité de pétrochimie.
Polluant
  • Principalement des hydrocarbures, BTEX, composés aromatiques et composés aliphatiques.
Description pollution
  • Présence d’une couche flottante de quelques centimètres à plusieurs dizaines de centimètres sur une surface assez étendue.
Géographie et nature du terrain
  • Zone industrielle près d’un fleuve à forte variation de niveau.
Variabilité de la nappe
  • Profondeur moyenne de la nappe phréatique de 12m sous le niveau du sol.
  • Variabilité de la nappe phréatique de 2.5 m rapide induite par la variation de niveau du fleuve à proximité.
Solution mise en place
  • Vu l’étendue de la pollution, installation de deux unités de pompage DS 500-6D ATEX, équipées pour le pompage à une profondeur supérieure à 8.5 m, , chacune reliée à une unité de stockage de ST 5000 de 5000L.
  • Utilisation de 8 écrémeurs SKIM 4-250 spécialement développés pour suivre la variation de la nappe sur 2.5 m.
  • Le fonctionnement de l’installation est contrôlé par le niveau de la nappe. En effet, l’épaisseur de la couche de surnageant est fortement liée à la position de la nappe phréatique.
Résultats
  • Sur une période de +/- quatre ans, récupération de plus de 93.000L de produit pur.

eau

POLLUTION A L’ESSENCE, 36 PUITS, PROFONDEUR 3.0M, UNITÉ DE POMPAGE DS 500-36 ATEX & ÉCRÉMEURS SKIM 2-25

Origine de l’incident
  • Accident dans un dépôt pétrolier concernant un volume supérieur à 400 m3 d’essence.
Polluant
  • Essence.
Description pollution
  • Panache de pollution sur 4.000 m2 avec un maximum de près de 700 mm de surnageant à une profondeur située entre 2 et 3 m.
Géographie et nature du terrain
  • Site industriel en bord de mer.
  • Terrain sablonneux.
Solution mise en place
  • Intervention d’ODSI après les difficultés rencontrées avec les autres méthodes d’écrémage qui produisaient une quantité trop importante d’eau contaminée.
  • Une cabine DS 100-10 ATEX a été installée en urgence sur 10 puits équipés de SKIM 2-25.
  • Dans un second temps, une unité DS 500-36 ATEX a été spécialement développée et installée pour pomper simultanément sur 36 puits.
Résultats
  • Plus de 350 m3 récupérés.

eau

POLLUTION AUX HYDROCARBURES, PROFONDEUR VARIABLE, UNE UNITÉ DE POMPAGE DS 500-6/12 (ATEX) OU DS 100-5 (ATEX), ÉCRÉMEURS SKIM 2-25 OU SKIM 4-25

 

Origine de l’incident
  • Pollution historique ou accidentelle, principalement fuite de citerne de mazout de chauffage ou fuite d’essence/diesel de stations-service.
Polluant
  • Mazout de chauffage.
  • Carburant : diesel essence.
Description pollution
  • Pertes de quelques m3 à plusieurs dizaines de m3 à proximité ou sous les citernes de stockage.
Solution mise en place
  • Installation de petites unité de pompage DS 500-6/125 ou DS 100 -5 reliées à des écrémeurs SKIM 2-25 ou SKIM 4-25.